Le capitalisme est dans son pire moment. Ce n'est pas la première fois que cela arrive, mais nous pouvons dire que c'est la première fois qu'une crise capitaliste survient et que le mouvement ouvrier est aussi faible. Par exemple, dans l'entre deux guerres le mouvement ouvrier non seulement revendiquait le pouvoir dans une série de pays mais il l'a réussi à le prendre en l'URSS. Par opposition à cela, à notre époque, où non seulement le mouvement ouvrier ne revendique pas le pouvoir dans une série de grands pays capitalistes mais il porte sur ses épaules la défaite de la première tentative mondiale de la construction du socialisme.

Des pays comme l'URSS, Cuba et tous les pays qui ont été, ou qui sont ou se disent toujours,dans une voix socialiste ont reçu beaucoup de critiques, pour de bonnes raisons et des sources différentes, même si les critiques hostiles dépassent les critiques bienveillantes. Nous portons des avis et points de vue différents sur des aspects de cette période historique importante; en effet c'est point de vue vont modeler les contributions trouvées ici de manière directe ou indirecte. Toutefois, nous sommes d'accord, indépendamment des intentions, qu'il serait erroné de résoudre les problèmes du socialisme avec des outils du capitalisme et que nous ne devrions pas jeter le bébé avec l'eau du bain. Finalement, nous sommes certains que les plus grands mensonges (et crimes) sont déguisés des intentions les plus divines.

Nous pensons qu'il y a deux incitants légitimes pour contribuer à la classe ouvrière est à la lutte des classes,  peu importe le point de départ. Premièrement, étant donné que nous appartenons à cette classe, objectivement et/ou consciemment ce serait notre devoir même si nous étions les dernières personnes d'intéressé sur la planète capitaliste. Deuxièmement, ceci est loin d'être le cas, puisqu'il y a une masse qui existe dans tous les pays, tenter de réanimer l'instinct meurtrier qui permettra à la classe ouvrière de contre-attaquer. Si cette masse est critique ou pas, ceci est testé dans des petites luttes quotidiennes.

Notre position est donc claire par rapport à la question "which side are you on?". Cependant, nous avons une dette supplémentaire à payer. Nous avons étudié grâce aux dépenses de la société, en gagnant des compétences et des techniques avancées. Nous devons retourner cette connaissance à la société et plus particulièrement à la classe ouvrière aliénée, exploitée et détruite, mais aussi aux autres strates sociales, et alliés possibles de la classe ouvrière, qui consistent en les PMEs pauvres, les paysans pauvres, les jeunes et les femmes, aussi durement frappé.

Celui-ci est le fil rouge qui fonctionnera comme lien pour toutes les publications sur ce site. On pourra trouver ici du matériel qui va de l'analyse académique lourde aux contes de fées et aux photos. On pourra aussi trouver des informations utiles pour d'autres recherches. Finalement, nous pourrions aussi trouver des travaux inachevés qui méritent d'être rendus publics au lieu de rester dans des tiroirs ou dans nos ordinateurs. Si les publications, certaines où toutes, servent l'objectif que nous nous sommes donné c'est aux lecteurs est à l'histoire de le juger.

Malgré notre position idéologique, nous trouvons souvent du matériel qui est très utile, écrit par des personnes qui ne soutiennent pas la classe ouvrière. C'est très souvent le cas d'être éduqué par des supporteurs de la bourgeoisie et nous n'avons aucun problème de reproduire leurs textes quand ils exposent clairement la vérité sur la bourgeoisie; bien sure, dans la vie réelle la plupart des gens ne sont pas divisés supporteurs de l'une ou l'autre classe et les contradictions définissent la majorité des intellectuels. Sur ce site,  c'est nous qui décidons ce qui peut-être considéré comme utile ou pas et vous, les lecteurs, jugerez notre choix et par le même biais, nous.

Étant donné que les contributions principales sur ce site ont leur origine dans plusieurs pays, ce site aura inévitablement un caractère international. Nous choisissons de mélanger les langues et ne pas construire un site bi ou trilingue. Pour être honnête, très probablement nous serions incapables d'entretenir la complexité d'un tel site. Donc, vous lirez ce que vous pouvez et vous laisserez le Chinois aux Chinois. Nous tâcherons de donner les titres et un petit résumé dans plusieurs langues et si cela paraît nécessaire nous pouvons organiser une traduction complète.

Nous encourageons toutes les contributions qui permettront l'approfondissement de notre connaissance du monde et de la situation actuelle ou qui fera avancer notre " raison d'être commune". Nous réviserons le matériel et nous réagirons en conséquence.